dimanche 29 janvier 2012

Photo de vacances


J'ai toujours de la difficulté à «scraper» mes photos de voyage. Je tiens toujours à les faire, parce que ce sont des souvenirs précieux et que chaque fois que je feuillète mes albums de vacances, je me remémore de beaux moments. 

Avec un sujet aussi inspirant que les vacances, je devrais réussir à produire des pages créatives, mais non. Il y a quelque chose qui bloque... On dirait que les photos, quand elles ne mettent pas en scène une personne, me semblent moins vivantes. Il m'est donc plus difficile de leur donner une vie dans une page...

Bon...

J'ai quand même réussi à faire une petite page de mon dernier voyage à Ogunquit, au mois d'août dernier. Nous avons découvert Perkins Cove, un magnifique petit village de pêcheur à quelques minutes de marche de  «l'appartement» que nous louions. 

Voici ma page:



Matériel:

Papiers: BoBunny
Fleurs: Prima et Petaloo
Feuilles: Petaloo
Boutons: Stampin Up
Ruban d'origine inconnue
Smooch Spritz
Alphabet: Basic Grey

Somme toute, je suis plutôt satisfaite... :)

Page monochromatique blanche

Petite page réalisée pour un défi sur le forum Scrapzone.



Matériel:
Carton 12 x 12 Murmure blanc de Stampin Up
Smooch Spritz chatoyant (Stampin Up)
Doilies et feuilles: boutique du dollar
Fleurs: Prima
Poinçon Monarch: Martha Stewart
Alphabet: Candy Shoppe de Doodlebug

samedi 14 janvier 2012

La profondeur de champ

Explorons la notion de profondeur de champ.

La notion de profondeur de champ réfère à la zone de netteté de la photo. 

Une grande profondeur de champ signifie que l'ensemble de la photo est nette, qu'il n'y a pas de détails flous, comme dans l'image qui suit:


La grande profondeur de champ donne une impression d'espace. Elle est particulièrement appropriée aux photos de paysages. C'est généralement le genre de profondeur de champ que l'on privilégie quand on veut prendre un plan large sans perdre de détails.

Une moyenne profondeur de champ signifie que la plupart des éléments de la photo sont nets, mais qu'il y a un peu de flou. Ce flou peut être au premier plan (devant) avec l'arrière-plan net, ou inversement, l'avant-plan net et l'arrière plan flou. Voici un exemple:


Dans la photo qui précède, tout l'avant-plan est net. On voit bien les sujets, les fleurs jusqu'à la moitié du champ. L'arrière-plan, c'est-à-dire la deuxième moitié du champ et les arbres au fond de l'image sont un peu flous. 

Une photo avec une petite profondeur de champ aura, pour sa part, une zone de netteté (généralement en avant-plan), puis un arrière-plan flou. En voici un exemple:


En choisissant où l'on fait le focus, on obtient un effet totalement différent. Voyez:



La profondeur de champ est aussi petite, puisque seule le deuxième plan (la ligne d'arbres) est net. Tout le reste (le champ de fleurs au premier plan et les montagnes au troisième plan) est flou.

Comment faire varier la profondeur de champ?

L'étendue de la zone de netteté dépend des paramètres de la prise de vue: la distance de mise au point, l'ouverture du diaphragme et les dimensions de la surface sensible (paramètre qui ne sera pas abordé ici puisqu'il est fixe, selon chaque appareil: vous ne pouvez pas le modifier).

La distance de mise au point

On peut déduire la règle générale suivante: 
  • Plus on est près du sujet, plus petite sera la profondeur de champ.
  • Plus le sujet est éloigné, plus grande sera la profondeur de champ.
Les sujets éloignés de plus de 3 mètres offrent toujours beaucoup de profondeur de champ. Si vous désirez obtenir des effets de flou derrière ou devant le sujet, il faut que la scène offre des plans à des distances inférieures à trois mètres.

Je n'ai pas encore mentionné la focale (ce que l'on appelle souvent le zoom) dans les paramètres qui influent sur la profondeur de champ. On peut retenir que plus on utilise un objectif à focale élevée (téléobjectif, 60mm ou plus), plus la profondeur de champ sera réduite, même si c'est une construction de l'esprit. Les focales élevées donnent l'impression d'une profondeur de champ réduite parce qu'elles modifient la perspective. Cela signifie donc que l'on peut zoomer sur un sujet pour diminuer la profondeur de champ et faire en sorte que ce sujet se détache mieux de l'arrière plan qui sera flou. 

L'ouverture du diaphragme

La principale variable qui influence la profondeur de champ est l'ouverture du diaphragme. Pour celles qui ont un reflex ou un bridge, mettez votre appareil dans le mode «priorité à l'ouverture», généralement représenté par Av ou A, selon les appareils. Vous pourrez donc régler l'ouverture du diaphragme et votre appareil prendra en charge tous les autres paramètres (l'ISO, la vitesse d'obturation). 

Pour avoir une grande profondeur de champ, je dois choisir une faible ouverture de diaphragme (f16 à f32).
Pour avoir une petite profondeur de champ, je dois choisir une grande ouverture de diaphragme (f2 à f8 ou f11).

La connaissance de la profondeur de champ est nécessaire à la maitrise des prises de vues, en photographie comme en cinéma et en vidéo. Dans la pratique, le contrôle de la profondeur de champ est important pour mettre en valeur un sujet dans les techniques de portrait, de paysage et de nature morte. Plus la profondeur de champ est étendue, plus elle intègre le sujet dans son environnement. Au contraire, plus elle est courte, plus elle l'isole. Les plans en avant et en arrière du sujet seront alors plus ou moins flous.


Pour le portrait, je vous conseille une petite ou moyenne profondeur de champ. L'oeil qui regarde la photographie regarde d'abord les visages et ne se laisse pas perturber par l'arrière-plan. Par contre, si vous photographiez un paysage, une grande profondeur de champ rendra avec davantage de justesse les détails de l'ensemble de la scène.

Exercez-vous, faites varier la profondeur de champ, vous verrez les effets créés.